Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

Les super-aliments, qui sont-ils ?  

Ce sont des algues, des plantes, des fruits ou des légumes qui présentent une particularité significative… Ils sont extrêmement riches en nutriments : acides aminés, minéraux, vitamines, oligo-éléments, antioxydants, fibres, pigments. Les consommer nous permet de profiter de leurs vertus mais comment faire le meilleur choix ?

Les sociétés traditionnelles de tous les continents ont découvert les super-aliments en les testant sur eux-mêmes. L’un donnait de la force aux guerriers, un autre permettait aux femmes allaitantes d’augmenter leur lactation, tel autre aidait un enfant à se remettre d’une maladie et ainsi de suite.

En fonction des peuples qui les utilisaient, c’était généralement les guérisseuses, guérisseurs ou les chefs qui avaient ce savoir et utilisaient donc les super-aliments pour soigner. Aujourd’hui la médecine moderne a permis de révéler et démocratiser les composants chimiques de chaque végétal qui agit sur l’organisme humain.

Car ce n’est pas un hasard si les végétaux ont eux-mêmes développé ces vertus incroyables. Ils en ont eu besoin à un moment ! Exposés à des dangers comme par exemple être mangés par les animaux ou disparaître avec les changements climatiques, ils ont dû évoluer pour traverser des millions d’années. En les consommant, nous bénéficions donc d’une protection redoutable testée depuis très longtemps !

Il existe quelques dizaines de super-aliments mais seule une poignée contient tous les nutriments indispensables au fonctionnement de notre corps.

La spiruline, une survivante !

La spiruline est sans doute le meilleur exemple de ce dont les super-aliments ont été capables pour survivre ! Cette algue verte est en effet apparue sur terre en même temps que les premiers océans. D’une taille microscopique elle a résisté aux plus grands cataclysmes, aux prédateurs et à la pollution grâce à sa richesse en bêta-carotènes, cryptoxanthine, lutéine, zéaxanthine, et autres caroténoïdes, en phycocyanine et en chlorophylle, des pigments antioxydants qui la protégeaient contre les molécules agressives.

La consommer, c’est donc profiter de tous ces bienfaits et de sa richesse naturelle en protéines !

Spiruline, AOSA Véritable

Le moringa, un autre combattant

Moringa - AYur-vana

L’arbre Moringa Oleifera est originaire des régions d’Agra et de Oudh, au nord-est de l’Inde, au sud de la chaîne de montagne de l’Himalaya. Il porte les noms de brède mouroum à la Réunion et sur l'île Maurice, ananambo à Madagascar, nébédaye au Sénégal ou néverdier en français. Ces deux dernières appellations viendraient de l'anglais «never die », qui signifie « ne meurt jamais », en raison de la capacité de ses pousses desséchées à reverdir dès les premières pluies.

Les feuilles de moringa sont tellement nutritives pour l’organisme humain qu’elles sont régulièrement utilisées à travers le monde dans les opérations de renutrition des populations ! Ses feuilles regorgent en effet de vitamines (B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, A, C, E), minéraux (potassium, calcium, magnésium, fer, manganèse, sélénium) et protéines, soit plus que la plupart des légumes. Elles contiennent des acides aminés dont les plus essentiels (isoleucine, leucine, lysine, méthionine, phénylalanine, thréonine, tryptophane, valine).

Des substances actives utiles à l’homme

C’est donc en produisant les substances actives qui leur permettent de se protéger que les végétaux deviennent intéressants pour l’organisme humain. Ainsi les plantes fabriquent des tanins qui les rendent peu appréciées par les animaux, mais ingérés par l’homme, ces tanins deviennent de puissants antioxydants. On les trouve par exemple dans la baie d’amalaki.

Les composés phénoliques sont d'autres protections pour les plantes : ils tuent les bactéries qui pourraient les ronger... Mais sont très bénéfiques pour nous ! Ce sont les parfums des aromates que nous aimons tant !

Une difficulté supplémentaire pour l’Homme

Parce que la nature s’autorégule, il est presque impossible pour l’Homme de reproduire en laboratoire l’ensemble des actions d’une plante. Si le moringa est manipulé par exemple, voire copié, il ne sera jamais aussi complet que ce qu’il est à son état naturel… N'hésitez pas à consommer sa feuille séchée dans son intégralité !

Et les autres...

  • ACEROLA - BRASIL

    L’acérola est un arbre très répandu en Amérique du sud et dans les Antilles. Aujourd’hui il pousse principalement au Brésil. L’acérola contient des bêta-carotènes, du phosphore ainsi que des minéraux tels que le calcium, fer, magnésium ou potassium. Elle renforce les défenses immunitaires et est excellente pour les yeux.

  • L'aloe vera est un anti-inflammatoire naturel et antibactérien. Il contient des vitamines A, B12 et E, du calcium et du magnésium, des acides gras essentiels et des enzymes.
  • Les fèves de cacao contiennent du fer, du magnésium, des vitamines A1, B1, C, D, E.
  • Le guarana est originaire du Brésil. C’est la plante la plus riche au monde en caféine : 4,5 g pour 100 g de fruit. C'est un stimulant naturel du corps et de l’esprit.
  • La maca est originaire du Pérou, plus particulièrement de la Cordillère des Andes. Elle possède un large panel de nutriments : protéines, vitamines C, lipides, calcium, magnésium, antioxydants et acides aminés.
  • Le noni contient plus de dix alcaloïdes différents.
  • Le thé vert regorge de caféine, de théine, ainsi que de nombreuses substances antioxydantes de la famille des catéchines qui expliquent son action minceur.
  • Le maté est utilisé pour sa teneur en caféine dont le taux peut varier de 0,7 à 2,5%, avec une faible teneur en théobromine, et par la présence de tanins catéchiques. Il contient également les vitamines qui expliquent son action dynamisante.