Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Lexique des plantes

Les nombreux bienfaits du Ginkgo Biloba

Un antioxydant hors normes

6 août 1945, une bombe à l’Uranium explose sur la ville d’Hiroshima. On dénombre 140 000 morts et une végétation quasi-inexistante. Seul un arbre, situé devant un temple en ruines, bourgeonne au printemps 1946. C’est un Ginkgo. Il devient alors le symbole de la vie et du renouveau.

Retrouvez dans cet article les bienfaits du Ginkgo Biloba bio, notamment sur la mémoire.

L’incroyable Ginkgo Biloba

De nombreuses études ont démontré que le Ginkgo présente une grande résistance aux agents mutagènes et aux agressions extérieures. Il avait déjà résisté à l’épreuve du temps. Les premiers fossiles de sa classe ont été trouvés dans des roches de l’ère Primaire. C’est le seul survivant actuel de son ordre (Ginkgoales), largement représenté à l’ère tertiaire.

Il possède une longévité remarquable, certains arbres atteindraient l’âge de 4 000 ans en Extrême-Orient. Objet de vénération en Asie, il est cultivé aux abords des temples en Chine et au Japon. Certaines sources évoquent son usage médicinal dès le 3e millénaire avant J-C en Chine.

C’est Engelbert Kaëmpfer (1651-1715), un botaniste allemand, qui découvrit cet arbre. Il lui attribua son nom à partir de sa dénomination japonaise « gin kyo ». Les premiers spécimens introduits en France au XVIIe siècle le furent par Pétigny, un botaniste amateur, qui les aurait surnommés « arbres aux quarante écus » en référence au prix qu’il aurait payé. Mais le Ginkgo est aussi appelé « arbre aux cent écus » pour évoquer la couleur dorée caractéristique que prennent ses feuilles en automne.

Le Ginkgo Biloba en botanique

Ginkgo Biloba L. fait partie de la famille des Ginkgoaceae. C'est un grand arbre dioïque (spécimens mâles et femelles séparés) de 30 à 40 m de haut. Il possède des feuilles caduques qu'il perd en hiver. Il présente de longs rameaux étalés, et à l’extrémité de ses branches des rameaux plus courts, écailleux, portant des feuilles légèrement fendues en forme d’éventail (bilobées, d’où son nom), disposées en bouquet. Son mode de reproduction est archaïque car les ovules (les faux « fruits » des arbres femelles) tombent avant la fécondation qui s’effectue au sol.

Composition du Ginkgo Biloba

Elle est très particulière, du fait de l’originalité de cette espèce dans la classification végétale. La chimiotaxonomie, branche de la recherche qui sélectionne des familles de substances chimiques en fonction de l’appartenance botanique de leur plante-mère, n’a pas pu trouver ailleurs certaines des molécules que nous allons citer. Jusque dans sa composition, le Ginkgo bio reste donc unique. Diterpènes (ginkgolides A, B, C, J et M), sesquiterpènes (bilobalide surtout), flavonoïdes (quercétol, kaempférol, lutéoline), biflavonoïdes (amentoflavone, bilobétine, ginkgétol, apigénine, etc), proanthocyanidols (prodelphinidols) et d’autres constituants (acides ginkgoliques, acides organiques, stérols, polysaccharides, etc).

Propriétés biologiques du Ginkgo Biloba

Plus encore que pour d’autres plantes médicinales, c’est la multiplicité et l’originalité des principes actifs du Ginkgo qui vont expliquer son action :

  • Le bilobalide active le métabolisme du cortex cérébral en augmentant le captage du glucose et de l’oxygène par les neurones.
  • Les ginkgolides (A & B) et le bilobalide permettent une meilleure résistance du cerveau à l’hypoxie (absence d’oxygène) et à l’ischémie (diminution de l’irrigation sanguine), et relaxent les parois des vaisseaux cérébraux.
  • Les ginkgolides (surtout B), sont antagonistes d’un médiateur chimique (le PAF ou Platelet Activating Factor) impliqué dans l’inflammation, l’agrégation des plaquettes sanguines et la formation des thromboses.
  • Les flavonoïdes protègent les cellules cérébrales de l’agression par les radicaux libres, et renforcent la résistance capillaire.
  • Le ginkgolide A et le bilobalide empêchent la peroxydation des lipides cérébraux par augmentation d’une enzyme puissamment anti-oxydante (la glutathion transférase). Sous Ginkgo, la sérotonine, important neuro-médiateur, augmente dans les synapses (connections entre neurones), et l’hippocampe augmente son activité (c’est l’organe d’intégration de la mémoire).

Le Ginkgo possède en outre des propriétés « anti-stress ».

 

Les bienfaits du Ginkgo Biloba

Le Ginkgo Biloba est donc surtout indiqué dans :

  • les déficits cérébraux, les pertes de mémoire, certains états dépressifs, ainsi que les troubles auditifs (acouphènes, vertiges, baisse d’acuité), les troubles visuels et olfactifs de cause vasculaire.
  • Dans la prévention des démences cérébrales et même de la maladie d’Alzheimer.
  • la maladie de Raynaud (spasme des petits vaisseaux ou artérioles).
  • les artériopathies des membres inférieurs (oblitération progressive des gros vaisseaux).
  • les troubles veineux et les jambes lourdes (diminution du tonus de la paroi des veines).

L'avis de nos clients sur le Ginkgo biloba :

ginkgo_biloba_avis

Attention néanmoins à n’employer que des produits de haute qualité à base d’extraits de feuilles de Ginkgo, en général concentrés et normalisés pour contenir les produits actifs et éliminer certaines substances allergisantes.

Ginkgo Biloba, énigme botanique, n’est plus aussi mystérieux pour les médecins qui peuvent l’employer avec profit dans tous les troubles liés à la sénescence et à sa prévention. Si un remède végétal peut revendiquer le statut de « médicament anti-âge », il s’agit bien évidemment de lui !