Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

La fibromyalgie, qu’est-ce que c’est ?

Parfois considérée comme une maladie « imaginaire », la fibromyalgie ferait pourtant souffrir 1 à 3% de la population française. Considérée jusqu’en 1992 comme une maladie psychiatrique, elle est aujourd’hui reconnue par l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

La fibromyalgie est une maladie particulière.  Douleurs musculaires diffuses et chroniques accompagnées de troubles du sommeil, elle semble évidente à diagnostiquer… Or la personne atteinte n’a à priori aucune raison de souffrir… Ni blessure, ni pathologie, ni inflammation… Tout semble aller bien et pourtant l’individu concerné souffre et s’épuise. C’est cette contradiction qui a longtemps placé la fibromyalgie parmi les maladies psychiatriques. L'OMS lui a enfin reconnu de réels symptômes physiques : douleurs dans tous le corps, migraines, difficultés de concentration, hypersensibilité au bruit…

Le terme fibromyalgie vient de « fibro », pour fibrose, de « myo » qui signifie muscles et d’ « algie » qui signifie douleur. Le mot lui-même provoque des dissensions parmi les médecins qui contestent le terme de « fibrose » pour cette maladie dont ils ont toujours du mal à reconnaître l’existence, notamment parce qu’ils ne trouvent pas de trace de lésion ou d’inflammation.
Pour les millions de personnes qui en souffrent, la fibromyalgie est surtout une maladie invalidante. Apparemment sans gravité puisqu’elle n’entraîne pas de complications majeures, elle entrave la vie quotidienne. Les douleurs musculaires et la fatigue ressenties ont un impact sur la vie personnelle et professionnelle. Certaines personnes passent même en mi-temps thérapeutique en attendant de guérir.

Quelles causes ?

Les causes de cette maladie sont mal connues et la pose du diagnostic relève souvent de critères d’élimination par rapport à d’autres pathologies. Il existe en effet des symptômes croisés comme des douleurs aux articulations qui pourraient faire penser à des rhumatismes ou un sentiment d’épuisement qui pourrait être associé à des carences. Toutefois une caractéristique est commune à toutes les personnes atteintes : leur système nerveux répond de façon anormale aux stimuli extérieurs. Une légère pression suffit à déclencher un message de « douleur » chez les personnes fibromyalgiques. Leur système nerveux serait altéré et répondrait excessivement à la douleur, mais les chercheurs ignorent si cette hyper-sensibilité est une cause ou une conséquence de la maladie.

L’association Française de Fibromyalgie a réalisé une enquête sur plus de 2000 personnes concernées. Apparemment, un choc émotionnel ou une période intense de stress seraient en partie responsables de la pathologie. Le stress moral, un épuisement au niveau professionnel ou un épuisement familial arrivent en tête des traumatismes. C’est pourquoi un suivi psychologique peut être nécessaire.
Enfin une carence en sérotonine ou 5-HTP (hydroxytryptophane) aurait été relevée dans le sang des personnes atteintes. Cette hormone est une ressource anti-douleurs pour l’organisme et sa diminution pourrait effectivement être une réponse à la souffrance démesurée qu’éprouvent les fibromyalgiques.

Comment soigner la fibromyalgie ?

Maladie mal comprise, la fibromyalgie ne bénéficie d’aucun traitement spécifique. Même la HAS2 (Haute Autorité de Santé) reconnaît qu’aucun médicament n’a prouvé que ses bénéfices étaient plus intéressants que les risques d’effets secondaires pour cette pathologie.

Hygiène de vie : tournez-vous vers une alimentation à base de légumes crus, qui conservent toutes leurs vertus, un régime sans laitage et sans gluten. Pratiquez une activité physique en augmentant progressivement sa durée pour « apprivoiser » les douleurs musculaires et pensez à vous étirer après l’effort. Des exercices de relaxation tels que le yoga ou la méditation sont également recommandés.

Solution psychologique : avec un thérapeute, essayez de déterminer quelles sont les causes, les facteurs déclenchants de la pathologie pour en parler. Vous serez aussi probablement invité à tenir un journal de bord quotidien pour apprendre à vous accepter.
Les nutriments : le Griffonia est riche en 5-HTP (ou sérotonine), il aidera la personne atteinte de fibromyalgie à supporter un peu mieux la douleur et à se détendre. Des compléments en vitamines et minéraux peuvent être également nécessaires pour éviter toute carence.