Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

6 astuces anti-déprime

1- Je mange de bons petits plats

Avec l’automne, le corps commence à réclamer une alimentation plus nutritive et moins lourde… En théorie ! Parce qu’en réalité, quand le cerveau s’en mêle, nous sommes nombreux à nous sentir attirés vers des aliments pas forcément très sains…

Le sucre arrive en tête des produits d’appel pour nos fringales. C’est pourtant la pire idée qui soit ! Pour comprendre ce qui se passe dans l’organisme quand nous engloutissons une barre chocolatée, il suffit d’imaginer un pic de glycémie qui se déclenche comme si vous faisiez un sprint. Soudain vous vous sentez en pleine forme, vous partez en flèche, concentration et vitalité à leur maximum, c’est le « coup de fouet ». Malheureusement, ça ne dure que quelques minutes car une fois que la glycémie redescend, c’est le « coup de pompe ». Deux alternatives s’offrent alors à vous : soit vous croquez de nouveau dans une friandise, soit vous offrez à votre corps des sucres lents qui lui permettront de diffuser de l’énergie pendant plusieurs heures. Choisissez du raisin (de saison) ou un abricot sec comme en-cas.

Et pour les repas, vous le savez, il vaut mieux consommer des légumes de saison. Ce sont ceux qui vous apporteront le plus de nutriments car vous avez de fortes chances pour qu’ils n’aient pas traversé la planète entière avant d’arriver dans vos assiettes.

Enfin si vous manquez d’idées pour les petits plats d’automne, consommez les légumes en soupe… Vous pouvez à peu près tout mélanger pour réveiller vos papilles !

2- Je me jette sur les couleurs chaudes

Regardez autour de vous : la nature a changé. Les feuilles se sont colorées et elles volètent dans tous les sens au premier coup de vent. Certains trouveront cela déprimant parce que c’est la mise en sommeil avant l’hiver, mais dites-vous que vous vivez la même chose en interne. Votre organisme est en harmonie avec les saisons et cette petite « déprime » correspond en réalité aux premières défenses de votre corps pour se préparer à la saison froide.

Alors observez le fonctionnement des végétaux et puisez en eux votre vitalité grâce à la chromothérapie (ou thérapie par l'utilisation des couleurs). Cette médecine douce est inspirée des traditions indienne (Ayurveda) et chinoise. Elle positionne la couleur au cœur du quotidien, mais pas n’importe comment. Chaque teinte a en effet son intérêt sur notre bien-être et ça tombe bien : les couleurs de l’automne sont excellentes pour l’Humain !

Le rouge augmente l’attention et exacerbe les émotions. Le rose est une petite dose d’excitation, de bonne humeur. Le jaune est la joie de vivre, à consommer sans modération. Si le bleu détend et favorise le sommeil, il invite aussi à se replier sur soi; à choisir en connaissance de cause. Enfin évitez de vous entourer de blanc ou de noir qui ne seraient pas très bons pour le moral.

Vous l’aurez compris, en faisant le plein de couleurs chaudes, vous déclencherez l’arsenal sensoriel qui enverra un message positif au cerveau, donc ne regardez pas les trottoirs et le ciel gris mais bien les arbres et les jardins.

3- Je me glisse sous la couette

Allez au lit de bonne heure, idéalement vers 22 heures pour profiter au mieux d’une belle nuit de sommeil. Que ceux qui se couchent plus tôt ne culpabilisent pas : c’est encore mieux puisque nous sommes normalement programmés pour vivre au rythme de la lumière du jour. D’ailleurs ne dit-on pas « qu’une heure de sommeil AVANT minuit vaut deux heures APRES minuit » ?

Couché tôt, vous vous lèverez aussi sans doute à l’aube… Et c’est très positif puisque les lèves-tôt risqueraient moins de souffrir de dépression que les autres. En effet, une étude réalisée sur 32 470 infirmières, âgées de 55 ans en moyenne et suivies pendant 4 ans, a permis de déterminer que les femmes « du matin » étaient moins victimes de dépression sur le long terme que les couche-tard. Ces dernières étant en plus davantage susceptibles de fumer, de vivre seules et d’avoir un rythme de vie moins bien cadré. C’est une raison de plus pour soutenir notre organisme en le mettant naturellement au repos pendant l’automne et l’hiver.

Il y a une erreur fatale que nous sommes nombreux à commettre, c’est de nous demander pourquoi nous sommes fatigués… Et certains d’entre nous s’interrogeront même pour savoir s’ils ne couvent pas quelque chose. Il suffit pourtant de réfléchir un peu pour comprendre notre corps quand les journées raccourcissent. Il ne reçoit plus la même quantité de vitamine D (hormone du soleil) et il nous le fait savoir. Comme notre organisme vit connecté à la nature, il commence aussi à préparer son sommeil hivernal. Reconnaissons que cette torpeur qui s'installe n’est pas idéale pour aller travailler ou pratiquer des activités, alors même s’il faut se glisser le plus possible sous la couette, n'hésitez pas à booster le fonctionnement de votre corps avec des MULTIVITAMINES pour qu'il reste éveillé même en automne !

Un apport en vitamine D est le premier geste à avoir. Vous éviterez ainsi dépression, douleurs articulaires et fatigue. Pour profiter pleinement des nuits de sommeil, une cure de plantes du sommeil telles que valériane, verveine ou camomille complétera la recharge de nos « batteries ».

Enfin pour soutenir vos muscles et votre énergie, apportez à votre organisme suffisamment de protéines (végétales idéalement) : sarrasin, quinoa, noix, pois chiches ou spiruline.

4- Je me bichonne

Pas de laisser-aller, même en automne… Surtout en automne ! L’hiver sera bientôt là et il faut prendre soin de vous en amont. Hydratez votre peau en profondeur avec des soins cosmétiques adaptés à chaque partie de votre corps : crème mains, pieds ou visage, chacune a ses vertus ciblées, donc prenez le temps de bien les appliquer. Ces séances de soin sont d’ailleurs excellentes pour le moral aussi !

Gel articulaire Boswellia - AYur-vana

Pratiquez le massage pour vos articulations GEL ARTICULAIRE qui peuvent devenir douloureuses à l’arrivée de l’humidité : mettez quelques gouttes d’huile HUILES DE MASSAGE au creux de vos mains et passez-les sur votre corps en insistant sur les zones douloureuses. Les « pianoteurs sur clavier » apprécieront d’étirer leurs doigts matin et soir tout en hydratant la peau : c’est indispensable pour limiter l’apparition de l’arthrose !

Gardez en tête que la saison influe sur notre comportement : vous serez probablement davantage voûté en automne qu’en été, que ce soit au bureau ou courbé sous le parapluie… Vos épaules risquent de vous le manifester par une douleur, donc en anticipation, massez-les. Ça ne fera jamais de mal !

Comme les journées raccourcissent, vous serez probablement plus tôt chez vous et c’est tant mieux. Ne vous engagez pas à tout prix dans de nombreuses activités, juste pour être certain de ne pas sombrer dans la morosité ambiante. Au contraire, profitez de ce repli sur vous pour lire, quitte à inviter un groupe d’amis à venir papoter ou partager une infusion. Vivez un automne zen.

5- Je stimule mon organisme

Cela peut sembler étonnant mais notre corps dispose de 5 organes chargés de « sortir nos poubelles », ces déchets internes que nous fabriquons sans même nous en rendre compte! Et en automne, nous risquons toujours de les surcharger de travail avec nos excès, notre mauvaise humeur, la fatigue, etc… Il faudrait au contraire en prendre soin car ceux que l'on appelle aussi les émonctoires peuvent avoir une petite déprime saisonnière !

  • Les poumons déchargent le gaz carbonique et les molécules volatiles qui transitent dans notre sang. Quand nous respirons, nous absorbons tout ce qui nous entoure, le bon et le mauvais… Privilégiez donc les promenades en forêt pour bien respirer, évitez de courir en ville car vous absorberiez directement les gaz carboniques des pots d’échappement et ne fumez pas.
  • Les intestins ont un travail immense : évacuer tous les déchets de notre alimentation et les cellules mortes de nos organes internes. Ils fonctionnent très souvent à plein régime pour suivre le rythme que nous leur imposons. Une alimentation équilibrée et riche en fibres les aidera déjà beaucoup. En cas de constipation, le « triphala » qui est une association de trois baies, stimule les selles en douceur et de manière naturelle.
  • La peau évacue les sels minéraux, les hormones, les graisses et elle sert en plus de remparts à bien des agressions extérieures. Comme c’est la nuit qu’elle se ressource un peu, pensez à la nettoyer et à lui fournir un soin adapté CREME NUIT AU TULSI.
  • Les reins assurent la filtration du sang et l’évacuation par l’urine des déchets du corps, c'est à dire à peu près tout ce que nous pouvons avaler: les médicaments, les boissons… Ils ont donc besoin d’un apport en eau pour fonctionner à plein régime : si vous n’arrivez pas à boire quand il fait plus frais dehors, n’hésitez pas à consommer des infusions tout au long de la journée.
  • Le foie détruit tous les toxiques de notre sang et il a beaucoup à faire ! L’artichaut est un excellent stimulant qui favorise son fonctionnement sans l’épuiser.

Outre ces magiciens du nettoyage, n’oubliez pas de prendre soin de vos défenses naturelles! Les solutions ne manquent pas : pépins de pamplemousse, propolis, rhodiola, ginseng ou gelée royale… Ils sont indispensables pour permettre à votre corps de résister aux agressions !

Dernier rempart avant les gastro-entérites ou les rhumes : le microbiote. Ce petit monde dont nous parlons régulièrement regroupe la flore de toutes les muqueuses ainsi que celle des intestins. Armée de bonnes bactéries prêtes à vous défendre PROBIOTIQUES, le microbiote se nourrit presque exclusivement de probiotiques... N'hésitez pas à l'alimenter avec des fromages, du pain au levain, des cornichons, de la choucroute, tous les aliments fermentés qui augmentent leurs bénéfices nutritionnels.

6- Je garde seulement le positif

Puisque nous passons davantage de temps à la maison, autant en profiter pour faire le grand ménage… D’automne ! Tri des photos, des objets qui encombrent, des vieux vêtements… Cette fois-ci ce n’est pas l’été que vous vivrez comme une saison de renouveau, mais l’hiver.

En ce qui concerne le moral, si vous mangez des légumes de couleur, comme le recommande l’Ayurveda, que les vêtements que vous portez ne sont ni noirs, ni gris et que vous arrivez à opposer du positif à tout ce que vous pourriez voir d’un mauvais œil, vous devriez plutôt bien vous en sortir.

Si un souci vous tracasse, trouvez-lui son équivalent positif dans votre quotidien. Vous avez un gros dossier à terminer ? Oui, mais vous pourrez le faire après une promenade parmi des couleurs chatoyantes. Vous avez déjà pris un kilo ? Oui, mais c’était à la table d’un bon restaurant et vous avez passé une soirée fabuleuse.

Et si vraiment le moral est dans les chaussettes et que les jolies couleurs passent loin derrière les trombes de pluie, il existe une solution naturelle pour voir la vie en rose : le mucuna. Cette plante indienne vous remettra des papillons dans les yeux en toutes circonstances !

Mucuna, AYur-vana