Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

Les pépins de courge, un remède de grand-père

Le pépin de courge est réputé depuis très longtemps pour apaiser la prostate et permettre aux hommes de retrouver un sommeil serein. Ses vertus utilisées instinctivement pas les Anciens, commencent depuis peu à être validées par des études cliniques.

En provenance du Nouveau-Monde, la courge a été l’un des premiers légumes rapportés en Europe. Sur son continent d’origine, l’utilisation de ses pépins était variée : les colons les pilaient et les mélangeaient à de l’eau, du lait ou du miel pour en faire un remède vermifuge, tandis que les autochtones utilisaient ses graines comme diurétique. Par la suite, l’Huile de Pépins de Courge a été utilisée en Europe et notamment en Allemagne, pour soulager les troubles liés à l’hypertrophie bénigne de la prostate. La France a suivi et fait entrer les pépins de courge dans sa pharmacopée traditionnelle.

L’action des pépins de la courge sur la prostate provient sans doute de leur richesse en phytostérols. En effet, ces stérols végétaux ont une structure proche de certaines hormones (androgènes et oestrogènes), qui leur permettraient d’agir sur la prostate et de diminuer les désagréments urinaires survenant avec l’âge : nuits saccadées, durée interminable de la miction, vidange incomplète à renouveler très souvent… Autant d’inconvénients qui nuisent au bien-être des hommes à partir de 50 ans.

Les vertus de l’huile extraite des pépins de courge ne s’arrêtent pas là. Riche en oligoéléments (fer, cuivre, manganèse), vitamine E ainsi qu’en caroténoïdes comme la lutéine ou le bêta-carotène, elle révèle des qualités antioxydantes remarquables.

Comme ces pépins regorgent de vitamine A, ils sont excellents pour activer les défenses naturelles et protéger l’organisme des agressions extérieures... A croire que les hommes d’Europe de l’est le savaient puisqu’à l’apparition de la courge sur leur territoire, ils se sont mis à consommer chaque jour une poignée de pépins de courges pour préserver leur vitalité !

Bien que la courge ait longtemps subi la réputation d’être  « l’aliment des pauvres », les Anciens ont bien fait de ne pas attendre sa récente popularité pour en apprécier les vertus...

Laurence GAUTHÉ