Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

Les huiles essentielles

Une huile essentielle (H.E.), qu’est-ce que c’est ?

Quand vous épluchez une orange, une substance odorante s’échappe de sa peau et se dépose sur vos doigts, pareil avec un pétale de fleur que vous pressez, c’est ça l’essence : le composé volatil d’une plante… Pour elle, c’est surtout une protection contre les agressions extérieures, voire un « médicament » naturel.

Pour nous humains, l’une des étapes les plus compliquées est bien sûr la « capture » de cette essence puisque le principe du volatil est qu’il échappe à la saisie. De plus, la quantité d’essence produite varie d’une plante à l’autre. Il faut par exemple distiller 4 tonnes de pétales frais de rose de Damas pour obtenir environ 1 kg d’huile essentielle et 100 kg de lavande fraîche pour obtenir 1 kg d’huile essentielle de lavande. C’est la rareté qui détermine aussi le prix des huiles essentielles !

L’aromathérapie est une science assez jeune. Le mot est même apparu dans le dictionnaire au cours des années 60, mais l’usage des essences remonte quant à lui, à la nuit des temps. En effet, l’homme a appris à utiliser cette essence pour se soigner ou cuisiner, depuis bien longtemps.

Leur extraction

Selon les plantes, la méthode d’extraction varie. Généralement, elles sont obtenues par distillation, c’est-à-dire qu’on fait éclater les cellules qui contiennent l’essence grâce à la vapeur d’eau ou par l’expression qui consiste à presser le zeste pour en récupérer l’huile essentielle à froid.

L’essence est ensuite mélangée à un ou plusieurs composants comme l’alcool, l’éther, les cournarines… Ces ajouts déterminent ensuite la destination de l’huile, à savoir si elle servira en cuisine ou en olfaction, par exemple.

Comment les utiliser

En fonction du végétal, mais aussi de leur dosage en ingrédients supplémentaires, les huiles présentent des modes d’utilisation différents. Il y a celles qui s’utilisent par olfaction et donnent le meilleur de leurs vertus dans les diffusions de parfums.

D’autres s’utilisent à même la peau, en massages ou dans des produits cosmétiques. Enfin, il y a les huiles qui révèlent toute leur saveur et leurs vertus dans de bons petits plats.

Quelques exemples d’utilisations pratiques

Beauté

➢ Peau irritée ? Diluez 1 ou 2 gouttes d’H.E. de camomille noble dans votre pot de crème et appliquez sur la peau.

➢ Lutter contre les vergetures ? Mélangez 15 gouttesd’H.E. de géranium rosat et 50 ml d’huile végétale de bourrache, appliquez matin et soir.

Santé

➢ Nausée en voiture ? Respirez une H.E de basilic.

➢ Baisse de forme ? Respirez directement au flacon une H.E. de cannelle de Ceylan.

➢ Petit rhume ? Déposez une goutte d’H.E. de cèdre de l’Atlas sur votre poignet et respirez régulièrement.

➢ Vous avez une tendinite ? Mélangez 2 gouttes de H.E. de citronnelle dans 1 cuillère à soupe d’huile végétale et massez.

➢ Manque de concentration : Respirez le flacon d’H.E. d’orange pendant quelques minutes.

➢ Petite infection buccale ? Déposez 1 goutte de H.E. de tea tree sur votre brosse à dents et frottez.

Dans la maison

➢ Désinfecter naturellement la maison ? Versez quelques gouttes d’H.E. de citron dans vos produits ménagers.

➢ Désinfecter l’air ambiant ? Versez quelques gouttes de pin sylvestre dans votre diffuseur et laissez diffuser pendant 5 minutes.