Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

Le foie : pilier de l’organisme

Le foie occupe environ 2% de notre masse corporelle : c’est la plus grosse glande que nous possédions ! Il a trois fonctions essentielles pour notre corps et s’il est très tolérant devant nos excès, ce n’est jamais bon quand il commence à dysfonctionner… Alors autant en prendre soin !

Le foie pourrait être assimilé à un maître d’hôtel dans notre organisme. Dévoué et très accueillant, il réceptionne, filtre et transforme en trois temps tout ce qui lui parvient… Et il ne chôme pas !

Grand "nettoyeur" du sang

Directement connecté aux autres organes du système digestif, le foie reçoit le sang pour le nettoyer. Il effectue un tri entre ce qui pourra servir à l’organisme comme les nutriments et les éléments inutiles, voire toxiques tels que les bactéries ou l’ammoniaque. Il envoie ensuite les "déchets" vers les reins afin qu’ils soient évacués via l’urine.
C’est justement parce qu’il sert de filtre sanguin que le foie n’est pas lui-même protégé. II est donc susceptible d'être plus facilement victime d'agressions. Des bactéries, des virus ou des toxines peuvent provoquer des inflammations du foie, qu'on appelle hépatite. Les attaques de l'alcool déclenchent quant à elles les tristement célèbres cirrhoses.

Le foie stocke

Une fois les éléments toxiques éliminés, le foie stocke les éléments comme les vitamines ou les glucides pour pouvoir les transformer plus tard afin de les rendre utilisables par l’organisme.

C'est l'étape de synthèse

Pour finir, le foie se charge donc de transformer les nutriments qu’il a stockés en éléments nutritifs exploitables par le corps humain : c’est ce qu’on appelle la synthèse. C’est ainsi par exemple que les glucides deviendront du glucose qui servira de "carburant" à l'organisme.

Fournir des plantes pour aider le foie

Le desmodium est l’allié incontournable du foie. C’est une plante herbacée originaire d’Afrique équatoriale et d’Amérique latine. Elle est utilisée par les guérisseurs et les médecins traditionnels depuis des siècles pour soigner différentes maladies et notamment des maladies du foie, comme les hépatites.

Le chrysanthellum americanum est l’autre végétal incontournable pour le foie. Il a une action cholérétique à effet prolongé, c'est-à-dire qu'il facilite la sécrétion de la bile liquide, qui participe à la digestion des graisses. Le chrysanthellum americanum élimine les micro-calculs de la vésicule biliaire et les calculs salivaires et rénaux. Utilisé pour la digestion des graisses, cholestérol et triglycérides, il en réduit le taux, sans doute grâce à son action bénéfique sur le foie. Dans les troubles hépatiques, cette plante a un rôle protecteur sur le foie, surtout pour les suites d’hépatites et les excès alimentaires.

Riche en silymarine, le chardon-marie est enfin très efficace pour protéger le foie. Cette substance active pourrait même régénérer les cellules abîmées !

Un peu d'histoire

Bien avant de savoir que le foie se régénérait effectivement, la mythologie évoquait cette possibilité. Le titan Prométhée est puni par Zeus pour avoir donné le feu aux humains. Enchaîné à une montagne, il se fait chaque jour dévorer le foie. Une souffrance qui se répète à l'infini puisque son organe repousse à la nuit tombée. S'agit-il d'un hasard de l'histoire ou d'une connaissance oubliée ?

Source : Se soigner naturellement, le magazine de la santé au naturel

DESMOMARIE

Draine, stimule le foie et les sécrétions biliaires