Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

Le cœur des femmes 

Si on demande aux Français quelle est la première cause de mortalité chez les femmes, ils répondront sans doute que c’est le cancer… Or les maladies coronaires tuent quatre fois plus que le cancer du sein.

Comment expliquer cette mortalité ?

Il existe plusieurs facteurs qui augmentent la fragilité du cœur. Ils n’étaient réservés qu’aux hommes il y a quelques années encore mais les femmes s’en sont emparées : le diabète, le surpoids, le tabagisme et la dyslipidémie. Cette dernière est une concentration anormalement élevée ou diminuée de lipides (cholestérol, triglycérides, phospholipides ou acides gras libres) dans le sang. La dyslipidémie a plusieurs origines, mais une mauvaise alimentation en est la principale.

De plus une méconnaissance des femmes elles-mêmes et des équipes médicales de leur coeur empêche de poser rapidement le bon diagnostic au moment où une femme fait un infarctus. En effet, qui se rendra aux urgences parce qu’il se sent fatigué et transpire exagérément ? Peu de femmes, c’est certain. Elles auront tendance à mettre ces symptômes sur le compte de la pré ménopause voire de la ménopause elle-même.

Que manger pour protéger votre cœur ?

Ou ne pas manger, d’abord… Les matières grasses sont très mauvaises pour le cœur car elles viennent se nicher dans les artères, petites ou grosses et empêchent la bonne fluidité du sang. C’est valable pour les femmes autant que pour les hommes. Donc pas plus de 10 g de beurre par jour, pas de plat tout prêt et pas d’huile de palme… Même celle des pâtes à tartiner !

Du côté des bonnes habitudes, jetez-vous sur les Omega 3. Ce sont les meilleurs cardio-protecteurs que vous pourrez trouver. Ils se nichent dans les huiles de chanvre, lin, noix, noisettes et courges, ainsi que les poissons gras tels que maquereaux, sardines, saumons, anchois.

Les mesures classiques d’une bonne santé

Activité physique, repas équilibrés et longues nuits de sommeil réparateur restent les incontournables d’une bonne santé. Pour le cœur comme pour l’ensemble de l’organisme !

Il y a juste une mesure supplémentaire à apporter au cœur : la vigilance ! Si vous ressentez une sensation de malaise, une fatigue et des sueurs que vous n’expliquez pas, un essoufflement anormal alors que le bilan respiratoire et pulmonaire est bon, des douleurs gastriques qui persistent malgré la prise d'antiacides et des nausées ou des vomissements, rendez-vous aux urgences sans tarder.