Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Lexique des plantes

La grande camomille contre les maux de tête

Appelée aussi partenelle ou chrysanthème matricaire, la grande camomille appartient à la famille des astéracées. C’est une plante vivace originaire d’Asie Mineure, aujourd’hui naturalisée sous nos climats tempérés et qui se cultive facilement dans une bonne terre de jardin. Elle porte tout l’été des fleurs qui ressemblent à de petites marguerites.

Grande camomille, camomille romaine et allemande

La grande camomille doit être distinguée de la camomille romaine et de la camomille allemande qui ne peuvent en aucun cas s’y substituer en phytothérapie.
Elle était traditionnellement utilisée entre autres contre les maux de tête, les douleurs rhumatismales, les douleurs menstruelles, l’asthme, les maux d’estomac. Ce sont les Anglais qui ont rétabli dans les années 80 la réputation de cette plante en l’utilisant comme médecine alternative contre les migraines. Pour la petite histoire, ce serait la femme d’un responsable des services de santé de la commission nationale anglaise qui l’aurait utilisée pour soigner ses fortes migraines sur les conseils d’un mineur. Les migraines de la dame ayant presque complètement disparues, le docteur Stewart Johnson fit des essais cliniques qui furent concluants.

 

Grande camomille et maux de tête

Plusieurs études ont été menées sur l’efficacité de la grande camomille pour prévenir la migraine. L’une d’entre elles, publiée en 2005, a porté sur 170 participants qui ont pris pendant 16 semaines soit un placebo, soit un extrait de grande camomille. Elle a montré que les crises de migraines ont été moins nombreuses dans le groupe traité que dans le groupe placebo.
Les experts pensent aujourd’hui que le parthénolide, contenu dans les fleurs et les feuilles de la grande camomille et qui est théoriquement la substance active pour la prévention de la migraine, n’est pas la seule en cause et que pour une réelle efficacité il faut préférer les feuilles séchées ou lyophilisées aux extraits. Le parthénolide est un principe actif qui diminue l’action de certains neurotransmetteurs dont la sérotonine. La sérotonine, lorsqu’elle est libérée en excès, provoque une alternance de contractions et de dilatations des vaisseaux sanguins dans le cerveau, qui sont à l’origine de la plupart des migraines. Le dérèglement des taux de sérotonine est dû à de multiples facteurs comme le stress, le taux d’hormones, la glycémie, l’alimentation…

 

La grande camomille contre l'inflammation

Quelques études ont démontré que certains constituants de la grande camomille inhibent l’agrégation plaquettaire et ont des propriétés anti-inflammatoires. La grande camomille développe toute son efficacité lorsqu’elle est prise en traitement de fond. L’expérience montre qu’il faut 4 à 6 semaines pour que les effets se fassent pleinement sentir. Elle présente de plus l’avantage de ne pas provoquer les effets indésirables causés par les anti-inflammatoires non-stéroïdiens comme l’ibuprofène ou l’aspirine. Il est recommandé de cesser le traitement un mois par an pour vérifier s’il est nécessaire de le poursuivre.