Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

GASTROENTERITE solutions naturelles

Ceux qui ont déjà souffert d’une gastroentérite en gardent un souvenir impérissable… Pas dans le bon sens du terme ! Plié en deux, l’estomac au bord des lèvres, parfois un peu de fièvre et souvent des tremblements, le corps n’est pas au mieux de sa forme ! Comment faire pour rendre ces quelques jours supportables avec des solutions naturelles ?

Dans la majorité des cas, la gastroentérite va gâcher la vie de celui qui est concerné pendant trois longues journées environ… Au programme, nausées, vomissements, crampes abdominales et diarrhée. Quand les symptômes s’apaisent, ils nous laissent dans état d’épuisement dont l’organisme se remettra péniblement.

Gastroentérite, qu’est-ce que c’est ?

La gastro-entérite aiguë est une inflammation de la muqueuse du tube digestif responsable de diarrhées et fréquemment de douleurs abdominales et vomissements. Elle est le plus souvent virale et alors très contagieuse, mais elle peut aussi être bactérienne ou parasitaire. L’intensité et la durée de ses symptômes varient selon la cause.

Le tube digestif est une machine complexe, qui a pour rôle de décomposer les aliments consommés en divers nutriments. Ces derniers seront absorbés et utilisés par tout l’organisme. Or quand le tube digestif héberge un virus ou une bactérie, il se trouve fragilisé.

Les gastro-entérites virales sont de loin les plus fréquentes (plus des deux tiers des cas). Même si une gastroentérite sur cinq est aussi provoquée par une intoxication alimentaire... C'est lorsque certaines bactéries ont produit une toxine dans les aliments et que vous êtes contaminé en les consommant.

Les virus quant à eux se transmettent principalement par les mains, l’eau et les aliments contaminés.

A l'état normal, le tube digestif est protégé contre les infections extérieures par l'acidité gastrique, la flore intestinale et les défenses immunitaires locales. Lors de gastroentérites, il devient fragile et douloureux.

Pourquoi moi ?

Une diminution des défenses naturelles de l'organisme favorise la survenue d'une diarrhée. La diminution de l'acidité gastrique (traitement antiacide, gastrite), des déficits immunitaires ou encore le déséquilibre de la flore intestinale par un traitement antibiotique sont autant de facteurs de risque.

En pratiquant régulièrement des cures de plantes qui stimulent votre système immunitaire, comme l’andrographis par exemple, vous réveillerez vos défenses naturelles pour éviter la gastroentérite. Comme votre flore a besoin d’être nourrie, chouchoutée et préservée, pensez à lui offrir des cures de levure de bière. Une fois que la gastroentérite sera passée, la levure aidera également votre flore à se reconstituer.

Pendant la gastroentérite

Faites cuire du riz et buvez l’eau de cuisson, elle est riche en amidon qui tapissera votre tube digestif de sa substance légèrement visqueuse. Ça a assez peu de goût mais vous pouvez la saler légèrement si vous préférez. Bannissez les fibres végétales (crudités, légumes verts), ainsi que les fruits frais souvent acides, et les plats épicés pendant quelques jours.

En cas de voyage à l’étranger

Si vous partez dans un pays exotique pour vous, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) conseille de consommer les aliments bouillis, cuits, pelés et d'éviter coquillages, charcuteries, viandes peu ou pas cuites, laitages non pasteurisés, œufs, pâtisseries, glaces, crudités, fruits non pelés. Concernant les boissons, dans les pays en voie de développement la solution la plus sûre est de boire de l'eau en bouteille capsulée ou des sodas et de ne pas ajouter de glaçons. En cas de doute, il faut traiter l'eau à consommer avec des systèmes spéciaux qui la filtrent et la désinfectent afin d'en éliminer tous les germes.

Buvez

Entre les vomissements et la diarrhée, vous allez éliminer beaucoup d’eau. Buvez beaucoup pour compenser et si l’eau ne passe pas, n’hésitez pas à savourer des infusions tout au long de la journée et des soupes aux repas.

Il faut être conscient que la déshydratation est la principale complication que peut provoquer une gastroentérite ! Attention donc aux enfants et aux personnes âgées.

Une légende voudrait qu'un soda soit la meilleure alternative pour soigner les symptômes de la gastroentérite, à tel point qu'en 2008, des chercheurs britanniques ont étudié cette solution... Il en ressort que seule l'eau permettra d'apporter les minéraux nécessaires à l'organisme pour son rétablissement. Pour qu'une célèbre boisson gazeuse soit aussi efficace, il faudrait la dégazéifier, puis la diluer dans un volume d’eau identique, y ajouter une cuillère à café de sel ainsi qu’une cuillerée à café de jus de citron (source de potassium).

Triphala en poudre d'AYur-vana

Après la gastroentérite

Rétablissez l'équilibre de votre transit et assainissez votre tube digestif soit avec un complexe indien connu sous le nom de Triphala, soit avec du charbon végétal. Ce dernier a en plus un pouvoir absorbant qui va aider à neutraliser certains microbes pour éviter la récidive.

Zoom sur le gingembre ou andraka

Andraka (Gingembre tonique) d'AYur-vana

Le meilleur allié contre les les spasmes du tube digestif, les coliques, les gaz intestinaux, les ballonnements et la migraine est le gingembre. En infusion ou en gélules, il sera parfait pour apaiser bien des maux de la gastroentérite !

Utilisé depuis 6 000 ans, appelé andraka en Inde, le gingembre est une des panacées de la médecine asiatique. Ses usages médicinaux pour faciliter la digestion, pour le traitement des maux d'estomac, de la diarrhée et des nausées sont aussi répandus que ses usages culinaires.