Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

FLORE INTESTINALE : Prenez soin de vos bactéries !

Au cours de notre vie, chacun de nous mangera 60 tonnes de nourriture, qui transiteront ensuite dans notre intestin ! Alors comment notre organisme peut-il faire le tri dans cet afflux d’aliments ? Tout simplement grâce à un écosystème que nous ignorons souvent et qui est pourtant le principal acteur de notre santé : la flore intestinale.

La flore intestinale (ou microbiote) est com­posée de milliards de bactéries hyperactives. Elles sont divisées en trois « catégories » : cer­taines sont « gentilles », d’autres « méchantes » et d’autres enfin « neutres ». Et ceci est valable pour tout le monde, même si chacun d’entre nous a sa propre flore intestinale et que celle-ci évolue avec le temps (nous n’avons pas la même constitution à 10 ans qu’à 40, par exemple).

En somme tout ce petit peuple de bactéries vit bien au chaud dans notre intestin et normalement en parfaite harmonie. Et puis un jour, nous lui faisons subir un changement : nous avalons trop de médicaments, nous faisons des excès alimentaires ou tombons dans une addiction quelconque (alcool, sucreries…). Alors les « méchantes » bactéries prennent le dessus, le déséquilibre s’installe et cela se répercute sur notre organisme : boutons, fatigue, irritabilité, allergies, troubles digestifs, colites, constipation, mauvaise haleine, cystite, déprime etc… Pour rétablir l’équilibre, il devient urgent de prendre certaines mesures.

Prenez des probiotiques (ferments lactiques)

Ces « gentilles » bactéries que nous apporterons à notre organisme viendront en renfort de celles qui constituent déjà naturellement notre flore intes­tinale. Sans elles, les « méchantes » vont créer un chaos dans l’organisme qui nous laissera à plat ! Les probiotiques sont donc des amis qui s’installent dans notre intestin et renforcent les barrières déjà mises en place par les « gentilles bactéries ». Par cette action, les probiotiques renforcent notre système immunitaire, mais en réalité, leurs propriétés sont beaucoup plus larges :

  • Ils aident à digérer,
  • Ils synthétisent certaines vitamines (B, K),
  • Ils repoussent les germes porteurs de maladies,
  • Ils neutralisent certains produits toxiques,
  • Ils rétablissent la flore intestinale après un traitement médicamenteux.

Dans le mucus (et c’est particulièrement appréciable pour la flore vaginale ou génitale), les probiotiques modifient la composition de la flore, la rendant impitoyable avec le monde extérieur et hyper-protectrice pour notre bien-être !

Il existe 400 à 600 familles de probiotiques et elles n’ont pas toutes les mêmes qualités. C’est pourquoi il nous faudra choisir les souches qui correspondent à nos besoins : renforcer notre digestion, notre immu­nité ou notre flore vaginale !

Comme le manque de probiotiques ne se manifeste pas dans notre organisme, on ne peut pas savoir que celui-ci en a besoin ! C’est pourquoi, il vaut mieux en prendre régulièrement… Après tout, on n’aura jamais trop de « bactéries amies » pour nous protéger. Ils sont aussi particulièrement nécessaires après une prise d’antibiotiques. En effet, ceux-ci détruisent généralement tout sur leur passage, les « méchantes » et les « gentilles » bactéries.

Où trouver les probiotiques

Les probiotiques sont des êtres (bactéries) vivants, fragiles, qui nécessitent un soin particulier. Privilégiez donc les comprimés ou les gélules qui « transportent » des milliards de bactéries contre quelques millions pour les yaourts. Et dans le cas de gélules, choisissez celles qui sont gastro-résis­tantes : elles serviront de moyen de transport aux probiotiques pour arriver vivants et en pleine forme dans l’intestin !

Que peuvent les probiotiques pour notre santé ?

La liste des troubles qu’un apport en probiotiques pourrait résoudre est longue comme notre intes­tin ! Qu’il s’agisse d’acné, d’allergies et même des troubles de l’humeur, les probiotiques permettent un rééquilibrage interne qui aboutit souvent à une guérison.

Par ailleurs, ces « gentilles » bactéries sont également à l‘étude en cas de surpoids. En effet, la flore intestinale des personnes obèses est différente de celle des personnes ayant un poids normal. En Finlande, une équipe de chercheurs mettrait cette différence sur le compte de l’évolution naturelle de notre microbiote : pour résister aux famines, l’Homme aurait modifié sa flore intestinale afin de profiter du moindre nutriment passé entre les « mains » des bactéries. Or cette « sur-efficacité » n’aurait plus sa place dans notre environnement de surabondance alimentaire et provoquerait une prise de poids démesurée. Pour perdre du poids, privilégiez donc les probiotiques de souche Bifidobactérium.

Et pour optimiser les vertus des probiotiques, pen­sez aussi aux prébiotiques...

Le saviez-vous ?

Nous hébergeons environ 2 kgs de bac­téries sur et dans notre corps ! Ce sont elles qui seraient apparues les premières sur la terre et se seraient associées pour « construire » les premiers organismes. Leur créativité sans limite leur aurait per­mis de s’organiser pour capter l’énergie solaire et créer la photosynthèse indis­pensable aux plantes. Les bactéries se seraient ensuite associées pour créer des organismes plus complexes, les animaux puis les hommes. Nous serions donc constitués d’un amas de bactéries dont il faut prendre soin, selon les dernières recherches !