Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

9 astuces pour doper votre système immunitaire

On les appelle les rhumes ou les angines de printemps... Ces petites maladies qui vous agressent alors que vous commencez à peine à ranger les manteaux au placard, en vous disant que l’hiver est terminé ! Pourquoi à ce moment-là précisément vos défenses naturelles ont-elles baissé la garde ? C’est juste une question de vigilance… A réactiver !

1- Dormez

Passiflore, Laboratoire CODE

Pour renforcer votre système immunitaire, assurez-vous de dormir suffisamment et rappelez-vous que les heures d’éveil ne sont pas les seules qui comptent. Couchez-vous tôt et dormez un nombre d’heures qui vous permet de vous sentir frais et dispos au réveil.

En effet, la fatigue se fait sentir lourdement sur le système immunitaire qui doit alors renforcer sa "lutte" afin de résister aux agressions extérieures. Cette mobilisation vous fatiguera encore plus !

Les solutions : plusieurs plantes sont particulièrement recommandées en cas d’insomnie ponctuelle liée à un stress important, à un événement de vie bouleversant ou une accumulation de tensions. Il s'agit de la camomille aux vertus sédatives, du houblon qui aide à lutter contre l'agitation, la passiflore qui induit un sommeil réparateur ou la valériane qui favorise l'endormissement.

2- Pratiquez une activité physique

On le sait, pratiquer une activité physique permet d’avoir un organisme plus fort, prêt à affronter la plupart des agressions extérieures… Mais comment cela se fait-il ? C’est une petite chimie qui se fait en interne…

Quand nous faisons de l’exercice, notre système immunitaire répond en fabriquant un plus grand nombre de globules qui attaquent les envahisseurs bactériens. Et plus l’effort est régulier, plus ces modifications sont durables. Une étude a même montré que les personnes qui pratiquent une activité physique modérée cinq ou six jours par semaine ont moitié moins de rhumes et de maux de gorge que les personnes qui n’en font pas.

Avec une "simple" marche, vous améliorez aussi l’oxygénation et l’irrigation de votre cerveau par le sang, ce qui augmente vos capacités cognitives. Votre cœur gagne en capacité, vos artères s’assouplissent, vos poumons se dilatent et vous chassez l’air vicié qui stagne dans les alvéoles de vos poumons.

Combien de temps ? Marcher au moins 30 minutes par jour renforce votre système immunitaire, et réduit donc le risque d’infection

3- Evitez le tabac

La fumée primaire, celle que vous inhalez en fumant, et la fumée secondaire, celle des autres, réduisent l’efficacité de votre système immunitaire. On le constate: les fumeurs toussent souvent. C’est non seulement en raison de la dangerosité du tabac pour l’organisme, mais aussi parce que la personne qui fume est plus souvent soumise au risque de transmission des virus et bactéries.

La solution ? Arrêter. La plante kudzu sera une première réponse pour vous accompagner.

4- La vitamine D

L’importance de la vitamine D pour notre système immunitaire est le fruit d’une équation toute simple… Le stress et la hausse du taux de cortisol sont associés à un risque accru d’infection virale. La vitamine D aide à réduire la production des hormones du stress, augmente la production de cellules NK (les cellules de l'immunité innée) et renforce la fonction des cellules T (leucocytes qui jouent un grand rôle dans la réponse immunitaire secondaire).

Bien entendu la vitamine D permet aussi de stabiliser la bonne humeur, de renforcer les os et d’apaiser les articulations.

Où la trouver ? En prenant le soleil au moins 20 minutes chaque jour, puisque la vitamine D a besoin de cette exposition pour être synthétisée par notre peau... Si vous manquez de soleil, le plus simple est de la prendre en supplémentation pour éviter d'être carencé.

5- Soyez zen

Le stress est une véritable bombe qui élève la pression artérielle, accélère le rythme cardiaque et relâche de redoutables hormones dans la circulation. Il faut trouver le moyen de le gérer pour éviter que ce stress surcharge votre système immunitaire de missions variées au risque de l'empêcher de se consacrer à votre protection !

Ayez recourt à des techniques comme la respiration profonde, les massages, la méditation, le yoga ou la musique afin de réduire l’hormone de cortisol et renforcer le système immunitaire.

Magnésium Renforcé, MERALIA

Soyez vigilant : une carence en magnésium peut aussi augmenter votre taux de stress.

La solution : faites le plein de magnésium pour anticiper et essayez de prendre du recul en toute circonstance !

6- Soignez l’hygiène de vos mains

Non, vous laver ne stimulera pas votre système immunitaire, mais cela évitera la propagation d’infections et de virus… Et ce n’est déjà pas si mal ! L’hygiène globale est importante, mais celle des mains est essentielle.

Comment procéder ? Pour une efficacité optimale, lavez-les 20 secondes avec de l’eau chaude et du savon.

7- Travaillez votre bonne humeur

Amusez-vous de tout et vous passerez à côté de beaucoup de virus ! En effet, le rire augmente le taux d’anticorps présents dans notre organisme, en particulier au niveau du nez (dans le mucus nasal) et des voies respiratoires qui sont les points d’entrée pour de nombreux microbes. Cette activation des zygomatiques élève aussi le taux d’anticorps dans le sang et celui des globules blancs qui attaquent et tuent les bactéries et les virus. Toutes vos défenses naturelles seront remotivées !

Et comme si cela ne suffisait pas, rire permet de mieux résister aux maladies cardiovasculaires, aux migraines, aux dépressions et aux insomnies... C'est également une pratique "sportive" puisque rire mobilise les muscles et parfois les articulations quand on part dans un fou-rire, or nous l'avons dit précédemment, le sport est également un stimulant du système immunitaire. Il ne faut surtout pas se retenir !

La solution : amusez-vous au maximum tout le temps et si vous vous sentez d'humeur un peu morose, deux plantes peuvent vous aider à voir la vie en rose. Il s'agit du mucuna et du griffonia. A vous de choisir celle qui vous correspondra le mieux.

8- Nourrissez votre flore

Les probiotiques, on en parle beaucoup, mais finalement nous sommes nombreux à faire l’impasse dessus ! Pourtant ce sont eux qui vont nourrir notre flore dans l’organisme et celle-ci est présente à peu près partout : sur nos muqueuses, dans notre intestin, dans la bouche, etc… La flore regroupe tout notre petit peuple de bactéries indispensables à notre fonctionnement. Les probiotiques sont de leur côté des micro-organismes utiles qui contrent les nuisibles, un peu comme des soldats… Vous l’aurez compris: les probiotiques vont servir de « nourriture » à notre flore.

Où les trouver ? Les bactéries lactiques comptent parmi les principaux probiotiques, on les trouve dans les fromages, laits et yaourts fermentés, mais aussi dans la choucroute ou le germe de blé. La levure de bière active est également un probiotique efficace qui permet à votre flore de reprendre de la vigueur.

9- Pensez à l’andrographis

L’andrographis (échinacée d’Inde) est une plante qui est considérée comme l’un des meilleurs remèdes naturels pour renforcer le système immunitaire ! Aujourd’hui on s’en sert dans le monde entier pour résister au rhume et à la grippe en stimulant les défenses naturelles du corps

L’andrographis a démontré son efficacité à la fois dans la prévention des infections respiratoires mais aussi dans l’apaisement des symptômes dès que ceux-ci apparaissent (toux, écoulement nasal, mal de gorge...). C’est une plante dont le principe actif peut être associé à celui de la propolis mais dont l’usage ne doit pas dépasser 8 semaines en prévention.