Conseils cosmétiques
& compléments alimentaires
Tél. 01 39 59 97 34
(numéro non surtaxé)

Conseils santé

5 automassages pour apaiser les douleurs articulaires

On pourrait se dire que masser des articulations ne sert à rien finalement, puisqu’elles paraissent insensibles à ces attentions… Et on se tromperait !
Et oui, quoi de mieux pour entretenir la souplesse de nos rouages qu’une stimulation douce et régulière ? L’automassage apportera donc ce supplément de bien-être que d’autres soins auront enclenché (la phytothérapie, l’aromathérapie…).

1/ Mettez de l’huile !

Gel articulaire au Boswellia, AYur-vana

Dans l’Ayurvéda, médecine Indienne, l’automassage doit être pratiqué avec des huiles spécifiques. Celles-ci ont deux vertus essentielles : d’une part, elles renforcent la barrière protectrice de la peau et la protègent davantage des agressions extérieures, d’autre part, elles l’assouplissent en la nourrissant. Ces deux effets sont les bases indispensables d’un automassage efficace des articulations.
Pour pratiquer l’automassage articulaire, privilégiez une huile à base de boswellia, un arbre originaire d’Inde, particulièrement actif pour les articulations. Commencez par laver vos mains puis détendez-les en les secouant doucement. Etirez les doigts si nécessaire. Ensuite, relaxez-vous en respirant calmement avant de pratiquer le massage. Cette étape de préparation est aussi indispensable si vous massez quelqu’un d’autre !  Vous pouvez alors commencer l’automassage. Mettez quelques gouttes d’huile de massage au creux de vos mains et appliquez sur les articulations. Sur les points sensibles, contentez-vous du plat de la main passé en douceur, mais appuyez un peu plus avec le pouce dès que vous le pouvez. Profitez de la séance pour masser vos muscles. Vous entourez alors vos jambes et vos bras avec vos mains, comme pour former un bracelet et vous remontez en appuyant : depuis les chevilles jusqu’en haut des cuisses et depuis les poignets jusqu’aux épaules. Soyez ferme. Attention, dès que vous n’avez plus d’huile, inutile de tirer la peau, soit vous en remettez, soit vous arrêtez.

2/ Travaillez les assouplissements, entre massage et sport

Pour donner plus de mobilité aux articulations, il faut les solliciter régulièrement. Des petits exercices quotidiens permettront un « automassage interne » très efficace.
Aussi souvent que possible, consacrez donc quelques minutes à vos jointures en effectuant dans l’ordre :

  • Assis sur une chaise, des moulinets avec les poignets, mains entrelacées et souples.
  • Debout, balancez les épaules d’avant en arrière.
  • Effectuez des mouvements de hula hoop pour vos hanches.
  • Allongé sur votre lit, des moulinets avec les chevilles.
  • Relaxez-vous en respirant calmement, sans à-coups.

3/ Ménagez vos cervicales

Si vous êtes sujet aux maux de tête, c’est peut-être à cause d’elles : les cervicales sont un point central de notre bien-être ! Pensez donc à les masser, que ce soit avec un gel articulaire ou un baume pour les réchauffer.
Appliquez le produit sur l’arrière du cou, avec quatre doigts (sans le pouce) et appuyez doucement sur les zones que vous sentez douloureuses. Comme la chaleur apaise la douleur, vous vous sentirez instantanément mieux.
Pensez aussi à assouplir vos cervicales en pratiquant quelques rotations du cou. Attention à commencer lentement et sans forcer. Quitte ensuite à solliciter un peu plus vos articulations.

4/ N’oubliez pas les pieds : astuces de réflexologie

Les pieds contiennent un faisceau de zones de massage à ne pas négliger : elles sont même la base de la réflexologie.
En massant fermement les zones réflexes qui concernent vos douleurs, vous devriez ressentir un mieux. Le massage s’effectue toujours avec le pouce légèrement replié. Il appuie sur la zone en petits mouvements circulaires pendant plusieurs minutes. L’index replié peut permettre une pression plus forte si vous en ressentez le besoin.
Votre main doit être ferme mais souple.
N’hésitez pas à « tâtonner » pour trouver l’origine de votre douleur articulaire et la faire passer.
Ne pratiquez jamais un massage réflexologique sur un pied blessé (entorse, foulure...) ou en cas de coupure.
Enfin, pour vous détendre, revenez au massage ayurvédique avec de l’huile pour apaiser le pied.

5/ Savourez votre bien-être

Une fois les différents massages effectués, prenez le temps de savourer votre état de bien-être et de vous détendre pleinement. Pour parfaire votre « relaxation articulaire », vous pouvez faire suivre la séance de massage d’une autre de marche ou de natation.

Laurence GAUTHÉ

Huiles de massage - AYur-vana